Qu’est-ce qu’on fait au bon Dieu ?

Claude, notaire, et Marie Verneuil, font partis de grande bourgeoisie provincial. Ils ont 4 filles qui, l’une après l’autre, épousent des des hommes d’origines et de confessions diverses.  Ils acceptant tant bien que mal cette situation car ils affirment fort et haut ne pas être racistes. C’est contre leurs valeurs !
Néanmoins, ils espérent en leur fort intérieur voir la dernière se marier à l’église avec quelqu’un de leur mileu. La cadette vient en effet – oh miracle – de rencontrer un bon catholique.
Catholique, oui, mais un homme de couleur …

Dans les salles de cinéma maintenant!

Laissez votre message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s