Le Carrefour des stagiaires de l’ALN : Fast and Notarious

Le 16 octobre dernier, l’Association des Licenciés et Master en Notariat conviait ses membres stagiaires à sa désormais traditionnelle activité de rencontre. Si, l’an dernier, l’accent avait été placé sur une initiation aux saveurs œnoliques par la visite des caves « Grafé Lecocq » à Namur, l’ALN a décidé, cette année, de prendre un virage à 180 degrés par l’organisation d’une épique compétition de karting au « Brussels South Karting » à Frasnes-lez-Gosselies.

Le concept était simple : l’ensemble des participants était réparti en deux groupes de 15. Chaque groupe s’affrontait alternativement en deux séances de 15 minutes. À la fin, celui qui avait réalisé le meilleur temps au tour se voyait décerner le trophée du meilleur pilote et la récompense y relative.

Après quelques tours de chauffe afin de se familiariser avec l’engin, les pilotes se lançaient assez rapidement dans une lutte de tous les instants. On pouvait, dès les premiers tours, constater une différence de niveau flagrante entre certains pilotes ayant déjà de nombreux kilomètres de circuits à leur compteur et ceux découvrant la discipline. Les plus aguerris ne manquaient pas d’aspiration et savaient déjà comment envisager les virages du tortueux circuit : à la corde, large, en soulageant, à fond. Parfois, il ne fallait pas hésiter à rentrer en contact avec certains concurrents coriaces et fermant toute possibilité de dépassement. La concurrence était d’autant plus rude que l’orgueil s’immisçait de manière accrue dans l’esprit des adversaires les plus compétiteurs. Il s’agissait avant tout de maintenir un niveau de concentration suffisamment élevé pour corriger ses erreurs des tours précédents tout en persévérant dans la maîtrise déjà acquise de certains secteurs de l’arène. La pression psychologique était maintenue par le tableau d’affichage électronique des temps au tour de chaque pilote suspendu au-dessus du circuit. A cette tension morale était ajouté l’effort physique inhérent tant à la résistance à opposer à la force centrifuge, qu’au contrôle du volant.

D’autres participants, qu’il s’agit plus ici de qualifier de conducteurs ou de moniteurs d’auto-école, flirtaient entre excès de courtoisie et crainte de la vitesse, s’interrogeant rationnellement sur l’absence de rétroviseurs ou de clignotants sur leur véhicule. « L’important, c’est de participer » comme disait Pierre de Coubertin.

La pause entre les deux « runs » était accueillie avec beaucoup de satisfaction par les membres et permettait à ces derniers d’échanger avec fair-play sur les astuces que pouvaient renfermer le circuit. C’était également l’occasion pour les plus desséchés d’entre eux de se ravitailler en liquide de refroidissement.

Le deuxième quart d’heure de course était résolument plus disputé, les pilotes ayant une connaissance plus approfondie des subtilités du circuit et des capacités de leur machine. Tous les participants avaient d’ailleurs profité de ce second essai pour améliorer leurs chronos.

Le drapeau à damier agité, les membres étaient conviés à un souper-buffet dans les infrastructures du karting. C’était l’occasion pour la tête de la course de chambrer les participants moins célères et pour ces derniers de se draper des plus belles excuses telles que : la surcharge pondérale corporelle ; les défectuosités du kart ; une foulure à une phalange du petit orteil ; la chaleur des combinaisons ; etc. L’ambiance n’en restait pas moins conviviale et l’objectif de faire des nouvelles rencontres dans un cadre autre que professionnel avait été au-delà des espérances des organisateurs. À la fin du repas, il était temps de récompenser le talentueux Jean-Charles Maquet pour sa prestation cinq étoiles frôlant le professionnalisme par sa maîtrise des trajectoires et sa constance dans l’amélioration de ses performances. Il convenait également de saluer la performance de David Maes pour sa deuxième place. Il n’avait d’ailleurs pas manqué de sabler le mousseux offert par l’ALN avec ses compagnons de table. Chacun vivant avec son handicap, nous ne nous attarderons pas sur le prix remis à la concurrente ayant réalisé le moins bon temps. Nous renvoyons à ce sujet à la partie dédiée aux moniteurs d’auto-écoles.

En tout état de cause, cette édition du Carrefour des stagiaires était une vraie réussite grâce au soutien de CBC Banque que l’ALN remercie chaleureusement, mais également grâce à l’état d’esprit formidable des membres présents qui ont brillé par leur spontanéité, leur humour et leur très belle sportivité. À n’en point douter, ils ont été le moteur de cette soirée et l’ALN ne saurait trop les en remercier.

A vos agendas !

Prochaines activités organisées par l’ALN :

  • Formation comptabilité à Mont-Saint-Guibert : 10 décembre 2014 à 13h30
  • Apéros notariaux d’hiver au Marché de Noël à Nivelles : 12 décembre 2014 à 19h00

Inscriptions et infos à suivre sur www.e-aln.be

Texte : François Catinus – Photos : Alban Gilbert de Cauwer & Brussels South Karting

Laissez votre message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s