You can never be overeducated or overdressed*

Smart, stunning and stylish. En 2014, ces qualités ont valu à la notaire Evy Willems le titre de « fashionista du notariat » lors du gala de la VLN. Grâce à ce titre, elle est l’incarnation de la célèbre citation d’Oscar Wilde*. Pour nous, c’est la candidate idéale pour une journée shopping avec Linda Van Waesberge.

La passion d’Evy pour la mode saute aux yeux immédiatement. « Je suis une inconditionnelle du shopping, nous confie-t-elle avec enthousiasme, un peu de lèche-vitrines quand je suis pressée ou à l’aise, le week-end. » Son caractère sûr d’elle et joyeux s’exprime également pendant ses virées shopping. « Je sais me décider rapidement, explique Evy, je n’essaie jamais trois fois le même vêtement. Je me rends compte assez vite quand quelque chose ne me va pas, je peux compter mes erreurs d’achat sur une seule main. En général, je fais les magasins seule, justement parce que je veux que ça aille vite. Mais une fois par an, j’emmène une copine et je la laisse choisir à ma place (rires). »

Evy n’a pas d’adresses fixes. Elle passe du shopping en ligne au shopping en direct, et des vêtements de marque aux vêtements de grandes chaînes. « Lorsque je suis en ville, je fais toujours un saut chez Zara et H&M. Pour une fête, je peux dépenser un peu plus, mais une marque n’est pas un must, au contraire ! En revanche, mes chaussures sont en général plus chères. La forme est essentielle. Si vous optez pour des hauts talons, il vaut mieux qu’ils vous permettent de marcher correctement. La lingerie et les chaussures… là-dessus, on ne fait pas d’économies (rires). »

Nous avons donné rendez-vous à Linda chez « ICON », une boutique proposant un large choix de marques. Evy commence directement à fouiner dans les rayons. « J’entends souvent : ‘Vous êtes si jeune’ (Evy vient de fêter ses 31 ans et elle est notaire depuis octobre 2013, ndlr). Ce sont surtout les clients plus âgés qui imaginent le prototype du ‘notaire’ : un homme, un peu plus vieux, plus sage et donc plus gris (rires). C’est la raison pour laquelle j’essaie de m’habiller un peu plus classique à l’étude. Je ne porte presque jamais de pantalon, j’opte en général pour une robe ou une jupe et un blazer. Des tenues toujours féminines et détaillées. Pas de vêtements amples ! Lunettes et talons hauts font également partie de cet ensemble ‘sérieux’.  J’égaye le tout avec un détail ou un accessoire fantaisie. »

« Le week-end par contre, j’aime bien porter des baskets, un chouette jeans et un t-shirt imprimé. Très coloré de préférence, type Desigual. Je remplace mes lunettes par des lentilles, mes bijoux peuvent être un peu plus voyants et mon maquillage un peu plus décontracté. L’avantage, c’est que mes clients ne me reconnaissent même pas au supermarché (rires) ! »

Pendant ce temps, Linda s’est également mise au travail. Elle sort avec précision différentes pièces des rayons en se laissant entièrement guider par son instinct. « Evy est une personne dynamique et pleine d’énergie. Ce serait dommage de dissimuler un tel caractère derrière des vêtements trop sages. Elle est trop jeune pour cela (rires). Il y a assez d’options pour avoir l’air sérieux sans s’habiller de manière ennuyeuse. »

Evy essaie les différentes tenues à toute vitesse. Nous commençons par un total look Alexander Wang : une petite robe noire avec une veste noire à rayures blanches par-dessus et des chaussures qui font d’abord froncer les sourcils, mais « très confortables » d’après Evy. Elle essaie ensuite une élégante robe noire signée Isabel Marant et par-dessus un cardigan doux en mohair Made by Bernadette, avec des escarpins Acne Studios. « Il ne lui manque plus que de jolies boucles d’oreille et un collier, et Evy sera prête pour aller à l’opéra », se réjouit Linda. « Et de préférence un collier de perles, qui la mettra encore plus en valeur. »

Un jeans noir moulant de Acne Studios qui souligne les jambes athlétiques d’Evy sert ensuite de base à une blouse estivale transparente aux accents bleutés (Raquel Allegra), un poncho en tricot bleu vif avec un large col roulé (WEHVE), un pull blanc et court avec un imprimé graphique vert (Acne Studios) et un long chemisier fleuri dans les bruns (Roseanna). Parce qu’elle est beaucoup trop petite, une robe fleurie et très colorée (Roseanna) est transformée en blouse, à l’hilarité générale.

Evy nous fait part de ses pièces phares : le poncho, la robe trop petite et le pull aux accents verts, bien qu’il chatouille un peu trop à son goût pour pouvoir être porté.
Linda est tout à fait d’accord : « Evy ne doit pas avoir peur de porter des couleurs vives, au contraire, ce sont celles qui la flattent le plus. »


Remerciements :
ICON
Place du Nouveau Marché aux Grains 5
1000 Bruxelles
www.icon-shop.be

Texte : Bo Bogaert – Photos : Lies Engelen

Laissez votre message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s