Un relooking au naturel

Linda Van Waesberge, personal shopper et styliste, emmène les notaires dans ses adresses fétiches. Elle montre que l’on peut porter tellement plus qu’un costume sur mesure ou un 2 pièces pour aller travailler. Cette fois-ci, nous avons souhaité quitter la capitale pour découvrir les boutiques de la cité ardente. Notre styliste a porté son choix sur une boutique haut de gamme du centre-ville : Irina Khä.

Stéphanie André, notaire à Durbuy, dans la province du Luxembourg, a volontiers accepté de se prêter au jeu. Pourtant, elle me confie qu’elle est bien loin d’être une fan du shopping. Elle préfère passer son temps libre à travailler dans son jardin. Lorsqu’elle entre dans le magasin, ses yeux pétillent pourtant. Malgré son manque d’habitude, elle accompagne Linda avec enthousiasme à travers les rayons. Linda observe méticuleusement les différentes matières et couleurs tout en lançant des regards attentifs à sa « victime ». C’est enfin parti pour le premier essayage. Pendant que Stéphanie s’engouffre dans la cabine avec les vêtements sélectionnés par Linda, cette dernière part à la recherche des chaussures adéquates.

Le cardigan, une solution dans toutes les circonstances.
En sortant, de la cabine, elle laisse échapper un rire. Stéphanie, qui revient de vacances où elle a suivi un régime riz local, n’est pas bien épaisse. Si l’ensemble, haut en cuir noir et pantalon ne manquent pas de panache, elle nage dedans.

Un nouvel essai se révèle très concluant, avec une jupe plissée foncée en similicuir et chemisier en soie imprimé aux tons hivernaux. Le tout est complété d’une paire de bottillons noirs signée Ann Demeulemeester. On découvre une jeune femme décontractée avec beaucoup d’allure. Pour finir, Linda propose un cardigan-écharpe brun en mohair qui, une fois drapé sur les épaules de Stéphanie, sort tous ses effets. Stéphanie et Linda ont toutes les deux l’air ravi. Les chaussures ont particulièrement tapé dans l’œil de de Linda qui décide de les garder pour les prochains essayages.

Dries Van Noten, c’est le clash qui donne du cachet
On monte d’un étage et Linda se dirige immédiatement vers la collection « Dries Van Noten », un créateur belge qu’elle affectionne spécialement. Linda explique que « Dries, c’est le clash ». À première vue, les vêtements ne semblent pas s’accorder mais le contraste des couleurs et des motifs fonctionne au bout du compte merveilleusement.

Ce sont les tons brun-roux qui l’attirent avant tout. « C’est la couleur idéale pour Stéphanie », assure Linda. Elle sélectionne quelques pièces somptueuses et le vendeur propose de dénicher les bonnes tailles.

Entre-temps, Linda exhibe fièrement une nouvelle trouvaille : un ensemble tailleur-pantalon cuir avec un haut noir rehaussé d’imprimés vert brillant. En ouvrant le rideau, elle ne peut s’empêcher de s’exclamer, avec un large sourire : « Elle brille ! ». C’est très joli… mais toujours trop grand !

On ne se décourage pas. L’essayage suivant met tout le monde d’accord. Un ensemble marron fleuri, agrémenté d’un manteau, d’une écharpe et d’un sac à main dans les mêmes tons semble véritablement métamorphoser Stéphanie, qui est sous le charme. « C’est très léger », constate-t-elle. « En plus, c’est du belge », renchérit Linda. Elle pose la dernière touche à son œuvre en la complétant par des mitaines. « C’est un accessoire toujours très pratique et élégant qui permet de manipuler des objets ou de téléphoner sans devoir ôter ses gants », explique Linda.

Stéphanie semble beaucoup s’amuser. « Je suis agréablement surprise de l’effet des choix vestimentaires de Linda, me confie-t-elle. Je n’aurais jamais imaginé essayer ce genre de vêtements. Je suis plutôt portée sur le noir d’habitude. J’avoue que le choix de couleurs ocre, orange, brun, me plaît beaucoup. »

La séance n’est pas encore finie. Il s’agit maintenant de s’attaquer à la tenue de soirée.  Linda s’est remise en chasse et revient triomphante, une petit robe noire en dentelle avec du gris en transparence sous le bras. Les chaussures noires du début refont leur apparition. Linda place dans les mains de la notaire un petit sac à main de circonstance. Stéphanie ne peut s’empêcher d’admirer sa tenue dans le miroir.

Linda propose un dernier ensemble. « Juste pour me faire plaisir », plaisante-t-elle. Elle a encore découvert une robe noire en dentelle ainsi qu’un superbe manteau blanc et noir. Linda n’a de cesse de peaufiner les détails, d’ajouter le petit accessoire qui fera la différence et ce, pour le plus grand plaisir de Stéphanie.

« Je finirais par m’habituer à ce genre d’exercice », avoue Stéphanie, tout sourire. Linda de son côté paraît très satisfaite également.


Remerciements:

Irina Khä
Rue du Pot d’Or 12, 4000 Liège
http://www.irina-kha.com


Texte: Isabelle Van Lint – Photos: Lies Engelen

Laissez votre message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s