Partenariat inédit avec RTL-TVI : La Maison de mes rêves

La nouvelle émission de RTL-TVI, « La maison de mes rêves », aborde le domaine de l’immobilier de façon populaire et accessible. Émotion et information sont au programme de ce rendez-vous hebdomadaire, éclairé par les conseils avisés des notaires Julie Cabu et Sylvain Bavier.

L’immobilier est une des expertises du notaire et représente une part considérable de sa charge de travail et de son activité. C’est un des fers de lance de la communication du CF également car, tout comme les autres disciplines du portefeuille notarial, elle touche la population belge mais ce sont toutes les strates et générations qui sont concernées. Que ce soit au travers de nos baromètres immobiliers, de nos conférences de presse immobilières, des partenariats avec « Une Brique dans le ventre » ou d’autres médias, nous tentons de montrer au grand public que l’expertise du notaire va bien au-delà de la signature d’actes. C’est donc tout naturellement que, lorsque l’on a demandé notre collaboration pour monter une émission avec RTL-TVI sur les ventes immobilières, nous avons accepté, voyant là une belle occasion de faire passer quelques messages clés dans un programme à large audience sur la 1ère chaîne télévisée de Belgique.

LE CONCEPT
« La Maison de mes rêves », qui a démarré sur la chaîne en septembre, fait directement parler le citoyen et le montre en situation réelle, avec ses questions, ses doutes, ses recherches, ses réussites et aussi ses échecs. Sans filtres ni détours. C’était donc pour nous, une façon de rester proche des démarches acquéreurs-vendeurs et de donner des réponses concrètes aux situations vécues. Concrètement, quatre futurs acquéreurs ont été suivis durant plusieurs semaines par une équipe de tournage. L’objectif était de les accompagner dans tout le processus d’achat : de la réflexion à l’emménagement en passant par les recherches, visites, démarches. Le notaire intervenant dans presque toutes les étapes, il était intéressant d’incorporer des capsules ‘conseil’ où des notaires exposaient, en bref, les points importants à savoir et les questions juridiques soulevées par ces opérations. Sébastien Dupuis, président de la Commission Communication CF, Me Julie CABU et Me Sylvain BAVIER ont consacré énormément de temps pour fournir un contenu et une image de qualité au programme.

‘TÉLÉ-RÉALITÉ’, UN INCONTOURNABLE
« La Maison de mes rêves », présentée par Sabrina Jacobs, est clairement une émission de télé-réalité. Presque un gros mot dans le passé, les émissions de « télé-réalité » représentent aujourd’hui une grosse part de marché de l’audiovisuel, un incontournable. On ne compte plus les spectateurs qui se massent derrière des concours de cuisine comme Top Chef, Master Chef, derrière des émissions de survie, musicales, vestimentaires…

RTL-TVI est une chaîne populaire et très regardée en Belgique francophone. Elle a une part de marché avoisinant les 20%. Par le biais du divertissement, et de cette chaîne très implantée, nous touchons un maximum de citoyens.

UN ENCADREMENT SERRÉ
Afin de garantir la qualité du contenu, un suivi très concret a été mis en place par le CF et Fednot : un véritable échange a eu lieu entre la société de production et le notariat francophone.

« La mise en place d’une telle émission a nécessité un travail important : identifier les sujets, examiner les problématiques rencontrées par les protagonistes de l’émission, veiller à apporter des réponses précises et à la fois très générales. Je souhaite donc un franc succès à « La Maison de mes rêves » et, si le succès est au rendez-vous, pourquoi pas une 2e saison ? », déclare Sébastien Dupuis. Les premières émissions ont donné une très bonne audience et RTL-TVI souhaite déjà lancer la 2e saison !

3 QUESTIONS À JULIE CABU

Qu’est-ce qui vous a poussé à accepter un tel challenge ?
Le fait que ce soit un challenge justement. J’aime bien expérimenter des choses un peu improbables et sortir de temps en temps de ma ligne de confort. C’est également agréable de pouvoir expliquer les aspects de notre métier au grand public et de montrer à quel point il est varié.


Comment s’est déroulé le tournage ?
On nous fournissait les questions ou situations auxquelles était confrontée chaque famille. À nous de nous montrer concis et précis. Sylvain et moi-même devions apporter des informations selon chaque cas de figure. L’idée est de provoquer la réflexion chez le téléspectateur, de lui donner des idées et des pistes pour qu’il ait envie de s’informer davantage, sur le site Notaire.be et auprès de son notaire. Il existe des points essentiels souvent méconnus des gens.


Une telle émission vise-t-elle à vulgariser le notariat, comme vous le faites régulièrement dans votre étude ?
C’est tellement important de rendre notre métier, et notre jargon, accessibles. Je fais volontiers des petits graphiques et des dessins pour illustrer mes propos avec mes clients. On doit absolument adapter notre discours selon les profils. Cette émission existe aussi pour cette raison : expliquer, clarifier, donner des éléments de compréhension.

 

Laissez votre message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s